Lancement du Schéma Directeur d'Aménagement Urbain du Grand Berkane

Dans le cadre de sa stratégie de couverture du territoire national en documents de planification, le Ministère de l’Aménagement du Territoire, de l’Urbanisme, de l’Habitat et de la Politique de la Ville a engagé l’étude du Schéma Directeur d’Aménagement Urbain du Grand Berkane. Cett ...

Revue de presse

Urbanisme: L’Oriental rééquilibre ses territoires

4,6 milliards de DH pour 18 programmes d’urbanisme au niveau régional
138 millions de DH pour la mise à niveau de 45 quartiers à Jerada

Jerada est en train de changer de visage. Ce ne sont pas moins de 45 quartiers sous équipés au niveau de cette province (33 à Jerada, 7 à Ain Bani Mathar et 5 à Touissit) qui sont actuellement en cours de rénovation. Un véritable chantier à ciel ouvert que Nabil Benabdellah, ministre de l’Aménagement du territoire et de l’urbanisme, a récemment visité. Des actions en cours de réalisation, qui ont nécessité 110 millions de DH.

De son côté, le boulevard principal de la ville: Hassan II, a bénéficié de 28 millions de DH pour son réaménagement. In fine, doter le chef lieu de cette province de quartiers et d’artères qui assurent un cadre de vie décent.

Une opportunité pour mobiliser les acteurs locaux

Avant de se rendre à Jerada, Nabil Benabdellah, a présidé à Oujda une rencontre consacrée à la signature du contrat par objectifs initié par son département avec les différents intervenants au niveau régional (agence urbaine, inspection régionale de l’urbanisme, direction régionale et Al Omrane). Une opportunité pour mobiliser tous les acteurs locaux dans une approche commune et participative pour atteindre les objectifs préconisés.

«Dans le détail, ce programme vise la révision de la politique d’appui aux classes moyennes pour l’acquisition de leurs propres habitations, l’encouragement du logement social avec réduction de 50% du déficit à l’horizon 2021. Il permettra également de traiter les demandes pour bénéficier d’un logement décent et la réhabilitation urbaine des quartiers informels pour améliorer les conditions de vie» a précisé Benabdellah. Idem pour le lancement d’une référence nationale de l’aménagement du territoire déclinée en plan régional. En perspective, assurer un réel équilibre urbanistique entre les 8 provinces de la région.

Concrètement, la lutte contre les différentes formes d’exclusion sociale et spatiale avec intégration urbaine des populations des quartiers défavorisés par l’accès aux services et aux équipements de proximité au niveau de l’Oriental, englobe 18 programmes pour un coût global de 4,6 milliards de DH.

Les grands axes de cette nouvelle approche de politique de la ville, pour la période 2017/2021, s’articulent autour de la mise en place d’une stratégie d’aménagement territorial visant le renforcement des capacités des villes en matière d’habitat, accompagnement et suivi des études stratégiques.

C’est le cas pour le schéma régional d’aménagement du territoire et les études de développement du monde rural, la généralisation de la couverture en document d’urbanisme, l’instauration d’une culture urbaine simplifiée avec réduction des délais d’instruction, l’amélioration du cadre bâti et des paysages urbains et architecturaux.
Ali KHARROUBI


نبيل بنعبد الله يترأس مراسيم التوقيع على برنامج العمل 2017/2021 لجهة الشرق

http://www.jihawia.net/2017/09/29/نبيل-بنعبد-الله-يترأس-مراسيم-التوقيع-ع
في إطار تفعيل التوجهات والأهداف الكبرى المسطرة في البرنامج الحكومي 2017-2021 والمرتبطة بقطاعات إعداد التراب الوطني والتعمير والإسكان وسياسة المدينة والمتمثلة في تبني نموذج جديد لسياسة إعداد التراب الوطني مع اعتماد مقاربة متجددة للسياسات الحضرية الوطنية وكذا تسهيل الولوج للسكن وتحسين إطار عيش المواطنات والمواطنين فضلا عن تعزيز الإطار التشريعي وملائمة الترسانة القانونية.

و مساهمة من الوزارة المعنية في تنزيل ورش الجهوية المتقدمة- التي أرادها صاحب الجلالة نصره الله قاطرة للتنمية والإعداد الأمثل للمجال- وسعيا منها لإرساء قواعد العمل المشترك بين مكوناتها سواء على الصعيد المركزي أو الجهوي والمحلي، ترأس السيد محمد نبيل بنعبد الله، وزير إعداد التراب الوطني والتعمير والإسكان وسياسة المدينة، يوم الأربعاء27 شتنبر2017 مراسيم حفل التوقيع على عقد برنامج عمل الوزارة للفترة الممتدة ما بين 2017-2021 مع مكوناتها على صعيد جهة الشرق وذلك بمقر الوكالة الحضرية لوجدة.
وتهدف بنود هذا العقد البرنامج إلى تحديد التزامات كل مكونات الوزارة بما في ذلك الالتزامات المالية المعتمدة لتنفيذها، وذلك من أجل بلوغ الأهداف المتضمنة ضمن برامج العمل المسطرة، وكذا وضع منظومة لتتبع ومواكبة مختلف المشاريع والعمليات وتحديد مؤشرات فعالية إنجاز المشاريع وكذا وضعية تقدم أشغال إنجازها فضلا عن تشخيص الصعوبات التي تعترض تحقيقها على أرض الواقع.

وقد تضمنت عقدة الأهداف الموقعة مجموعة من العمليات الكبرى التي تروم تقوية العرض الترابي لجهة الشرق من خلال تحقيق التنمية المجالية المتجانسة والإعداد الأمثل للمجال الجهوي والرفع من قدرته الاستقطابية والتنافسية.

ففي مجال إعداد التراب الوطني، يهدف العقد البرنامج إلى التنزيل الترابي لسياسة إعداد التراب وذلك من خلال مواكبة الجهة في إعداد التصميم الجهوي لإعداد التراب وكذا دعم التخطيط الاستراتيجي عبر مواكبة الجماعات الترابية في إنجاز مخططاتها التنموية فضلا عن تتبع الدراسات الإستراتيجية التي تشرف على إنجازها المصالح المركزية للوزارة وكذا الدراسات القطاعية ذات الصلة بالتنمية الجهوية ، بالإضافة إلى تتبع إنجاز مشاريع التنمية القروية وإعداد البرامج المندمجة للمراكز القروية الصاعدة، هذا فضلا عن تعزيز البنيات التحتية المرتبطة بالتكوين على صعيد جهة الشرق من خلال إحداث المدرسة الوطنية للهندسة المعمارية وإعادة فتح معهد تكوين التقنيين في التعمير والهندسة المعمارية بوجدة.

وفيما يتعلق بميدان التعمير والهندسة المعمارية، فيروم عقد البرنامج تعميم التغطية بوثائق التعمير من خلال إعداد ما يناهز 50 وثيقة تعميرية منها مخططين مديريين للتهيئة العمرانية، وكذا إرساء قواعد تدبير حضري فعال مبني على القرب وتدبير الوقت وإعمال مبادئ المرونة واليسر واحترام القانون، إضافة إلى تحسين المشهد العمراني والهندسي، وتعزيز آليات مراقبة البناء غير القانوني.

أما فيما يخص قطاعي الإسكان وسياسة المدينة، فيهدف العقد البرنامج إلى تقليص العجز السكني وتنويع العرض والنهوض بالجودة والاستدامة في البناء، موازاة مع معالجة ظاهرة البناء المهدد بالانهيار وكذا الفيضانات، فضلا عن هيكلة الأحياء الناقصة التجهيز وبرامج التأهيل الحضري لمدن ومراكز الجهة.

وعلى هامش التوقيع على برنامج العمل الذي ترأسه السيد نبيل بنعبد الله وزير إعداد التراب الوطني والتعمير والإسكان وسياسة المدينة، أجرى موقع "الجهوية.نت" لقاءا مع السيد مدير الوكالة الحضرية بوجدة لتقديم الشروحات الكافية حول الأهداف المتوخاة من توقيع عقد البرنامج، ترقبوه معنا.


Aménagement du territoire: signature du contrat-programme de l'Oriental

Le ministre de l’Aménagement du territoire, de l’urbanisme, de l’habitat et de la politique de la ville, Mohamed Nabil Benabdellah a présidé, mercredi à Oujda, la cérémonie de signature du contrat-programme entre le ministère et ses représentations dans la région l’Oriental pour la période 2017/2021.

Ce contrat-programme a pour objectif de définir l’ensemble des engagements des représentations du ministère et les crédits mobilisés pour leur mise en œuvre et pour atteindre les objectifs des programmes mis en place, accompagner les diverses opérations, suivre de prêt l’état d’avancement des travaux de réalisation de ces projets et prévenir les éventuelles difficultés.

Dans une déclaration à la presse, M. Benabdellah a indiqué que cette initiative a pour objectif d’élaborer des versions régionales et provinciales du programme national tout en définissant des objectifs précis dans les domaines de l’aménagement du territoire national, de l’urbanisme, de l’habitat et de la politique de la ville.

Il s’agit également, a précisé le ministre, de mettre en place une feuille de route qui permettra d’atteindre les objectifs fixés pour l’ensemble des secteurs relevant des compétences du ministère.

Ce contrat-programme, indique un communiqué du ministère, porte sur une série d’opérations visant le renforcement de l’offre territoriale au niveau de l’Oriental tout en œuvrant à l’harmonisation du développement spatial et au renforcement de l’attractivité de cet espace.

Sur le plan de l’aménagement du territoire, le dit-contrat vise la mise en application de la politique d’aménagement du territoire à travers notamment l’accompagnement de l’élaboration du plan régional et la planification stratégique basée sur l’appui aux communes pour la concrétisation de leurs plans de développement.

En ce qui concerne le domaine de l’urbanisme, il ambitionne de contribuer, entre autres, à la généralisation de la couverture en documents d’urbanisme à travers l’élaboration d’environ 50 documents, dont deux plans directeurs d’aménagement urbain.

Dans le domaine de l’habitat et la politique de la ville, le contrat-programme prévoit de réduire le déficit en matière de logements, diversifier l’offre et améliorer la qualité des constructions. Il est question également, dans ce cadre, de lutter contre le phénomène des bâtiments menaçant ruine et les inondations outre la restructuration des quartiers sous-équipés.

Le ministère souligne par ailleurs que le contrat-programme s’inscrit dans le cadre de sa contribution aux efforts de mise en œuvre de la régionalisation avancée prônée par SM le Roi Mohammed VI en tant que locomotive de développement et d’aménagement du territoire.


Signature du contrat programme entre le ministère de l’Aménagement du territoire et ses représentations dans l’Oriental

Le contrat programme signé entre le ministère et ses représentations dans la région l’Oriental a pour objectif de définir l’ensemble des engagements des représentations du ministère et les crédits mobilisés pour leur mise en œuvre et pour atteindre les objectifs des programmes mis en place, accompagner les diverses opérations, suivre de près l’état d’avancement des travaux de réalisation de ces projets et prévenir les éventuelles difficultés. Dans une déclaration à la presse, M. Benabdellah a indiqué que cette initiative a pour objectif d’élaborer des versions régionales et provinciales du programme national tout en définissant des objectifs précis dans les domaines de l’aménagement du territoire national, de l’urbanisme, de l’habitat et de la politique de la ville. Il s’agit également, a précisé le ministre, de mettre en place une feuille de route qui permettra d’atteindre les objectifs fixés pour l’ensemble des secteurs relevant des compétences du ministère.
Ce contrat programme, indique un communiqué du ministère, porte sur une série d’opérations visant le renforcement de l’offre territoriale au niveau de l’Oriental tout en œuvrant à l’harmonisation du développement spatial et au renforcement de l’attractivité de cet espace.Sur le plan de l’aménagement du territoire, ledit contrat vise la mise en application de la politique d’aménagement du territoire à travers notamment l’accompagnement de l’élaboration du plan régional et la planification stratégique basée sur l’appui aux communes pour la concrétisation de leurs plans de développement. En ce qui concerne le domaine de l’urbanisme, il ambitionne de contribuer, entre autres, à la généralisation de la couverture en documents d’urbanisme à travers l’élaboration d’environ 50 documents, dont deux plans directeurs d’aménagement urbain. Dans le domaine de l’habitat et de la politique de la ville, le contrat programme prévoit de réduire le déficit en matière de logements, diversifier l’offre et améliorer la qualité des constructions. Il est également question, dans ce cadre, de lutter contre le phénomène des bâtiments menaçant ruine et les inondations, outre la restructuration des quartiers sous-équipés. Le ministère souligne par ailleurs que le contrat programme s’inscrit dans le cadre de sa contribution aux efforts de mise en œuvre de la régionalisation avancée prônée par S.M. le Roi Mohammed VI en tant que locomotive de développement et d’aménagement du territoire.
Le ministre de l’Aménagement du territoire, de l’urbanisme, de l’habitat et de la politique de la ville, Mohamed Nabil Benabdellah, a présidé, mercredi à Oujda, la cérémonie de signature du contrat programme entre le ministère et ses représentations dans la région l’Oriental pour la période 2017-2021.



Oriental: Un nouveau dispositif d’aide à l’investissement

30 millions de DH pour accompagner les porteurs de projets
Des programmes modulables en fonction du projet

Le Conseil régional de l’Oriental (CRO) vient de lancer un fonds d’aide à l’investissement et la création de l’emploi. Doté de 30 millions de DH, il sera revu à la hausse au cours des prochaines années. L’objectif est de développer la croissance et encourager les porteurs de projets à valeur ajoutée (technique et environnementale) et créateurs d’emplois durables. Y sont éligibles, les projets dont le montant d’investissement est supérieur ou égal à 1 million de dirhams avec au moins 20 emplois à créer. Les secteurs concernés sont l’agroalimentaire, la logistique, les énergies renouvelables, les secteurs innovants et les services à forte valeur ajoutée. D’autres incitations spécifiques supplémentaires sont prévues dans le cadre de ce dispositif. Le taux et le montant de l’aide sont modulables en fonction du programme d’investissement ainsi que du nombre d’emplois créés sur une durée de 3 ans. Des bonifications seront également octroyées aux projets qui assurent plus de 200 emplois, projets novateurs et respectueux de l’environnement, projets contribuant au développement des écosystèmes, projets employant des personnes à besoins spécifiques et projets employant des cadres lauréats des établissements universitaires.
«Avec le lancement de ce dispositif d’aide à l’investissement, le CRO propose un nouvel instrument de financement destiné aux entreprises et aux porteurs de projets privés articulé autour d’une subvention d’investissement et d’une prime pour la création de l’emploi», précise Abdenbi Bioui, président du CRO. En amont, c’est une nouvelle approche pour créer un cadre cohérent d’intervention et encourager la promotion de l’investissement et de l’emploi dans l’Oriental. «En dépit des grands projets structurants lancés depuis le discours royal historique du 18 mars 2003, l’investissement privé peine à se développer. Plusieurs facteurs expliquent cette inertie, notamment la faible compétitivité et le problème d’accès des PME et TPE au financement et au foncier professionnel», conclut Bioui.
À ces entraves, s’ajoute la faiblesse de l’investissement public, levier des investissements privés et moteur de croissance. Il ne dépasse guerre les 4% par an comparé à l’ensemble des investissements publics engagés ces dernières années. Un désavantage qui impacte négativement l’attractivité de la région qui ne bénéficie d’aucune incitation fiscale. C’est d’ailleurs ce faible niveau d’investissement qui est à l’origine du taux inquiétant du chômage qui dépasse les 20% dans les provinces sud de la région. Incomparable avec la moyenne nationale qui était de 9,9% pour l’année 2015.

L'Economiste Edition N° 4875 du13/10/2016


2,4 milliards DH investis dans l’Oriental à fin juin dernier

Quelque 128 projets pour un investissement de près de 2,4 milliards DH ont été approuvés au cours du premier semestre de l’année en cours par le Centre régional d’investissement (CRI) de l’Oriental.

Ces investissements représentent 70% du total des projets instruits au cours de la même période, apprend-on auprès du CRI-Oriental, qui précise que les différentes commissions régionales ont examiné 183 projets d’investissement pour un montant global de plus de 4,8 milliards DH. Le CRI note par ailleurs que 11% des projets examinés (21 projets) ont reçu un avis défavorable pour différents motifs d’ordre juridique, technique et économique. On cite notamment l’«indisponibilité du terrain demandé», la faible valeur ajoutée du projet ou sa non-conformité avec les dispositions du plan d’aménagement.

Quant aux 34 projets restants (1,9 milliard DH), ils sont toujours en cours d’instruction, étant donné qu’ils concernent des demandes de dérogation en matière d’urbanisme, précise-t-on de même source. L’analyse sectorielle de ces projets fait ressortir la prédominance des projets d’habitat d’un investissement global de près de 2,5 MMDH, soit 51,67% du volume d’investissement. Ces investissements en matière d’habitat devraient générer quelque 2.418 emplois.

Le secteur de l’agro-industrie vient en deuxième position avec un coût d’investissement de 761 MDH, soit 15,67% du volume global. Quelque 967 emplois sont prévus à terme.

Aujourd'hui le Maroc : 12 Octobre 2016


Oujda: La rocade quasi prête L'Economiste Edition N°:4871 du 07/10/2016

- 1ére étape du plan de déplacement urbain
- Désenclaver la partie sud de la ville et les quartiers avoisinants

Oujda est en phase de finaliser sa rocade. Une réalisation qui s’inscrit dans le cadre de la vision Oujda 2020 et qui ambitionne d’assurer la fluidité du trafic automobile tout en désenclavant plusieurs quartiers périphériques. La longueur totale de cette rocade avoisine les 35 kilomètres et les 11 derniers seront opérationnels dans 14 mois. En effet, cette rocade sud qui relie le giratoire de la route nationale n°17 à Sidi Yahia, répond à toutes les normes techniques prévues pour ce type d'infrastructures, est-il souligné. Longue de 11 kilomètres, elle allégera la pression à l’intérieur de la ville tout en répondant aux exigences du Plan de déplacement urbain (PDU). La base de ce PDU est d’assurer une plateforme routière adéquate pour concrétiser tous les programmes de fluidité urbaine pour une cité moderne de 90 km2. En parallèle, il permettra de désenclaver toute la zone sud de la ville qui englobe le quartier «Semmara», le CHU, l’Université Mohammed Ier, la Wilaya et toutes les nouvelles administrations fournisseuses de services.
La réalisation de ce tronçon final nécessite la construction de 16 ouvrages d’assainissement, un deuxième pont sur Oued Ennachef et l’aménagement de 7 carrefours giratoires. Le budget qui leur a été alloué est de 80 millions de dirhams. Une enveloppe qui s’ajoute aux 320 millions de dirhams dédiés à la réalisation des voies structurantes (50 kilomètres) à l’intérieur de la ville d’Oujda. Ces travaux permettent à l’Agence urbaine d’Oujda d’exécuter la première action de son schéma directeur, à savoir relier la ville aux infrastructures réalisées comme l’aéroport Oujda-Angad, la nouvelle gare ferroviaire et l’autoroute.
Le nouveau schéma directeur est un document stratégique qui couvrira les 25 prochaines années. Il contribuera, en amont, à la réalisation d’une assiette foncière urbanisable pour les investisseurs et l’habitat. L’offre dans ce domaine est estimée à 2.500 hectares dédiés aux différents zonages d’habitat. «Ce schéma directeur remplace les 7 anciens dans une optique de bonne gouvernance pour corriger la gestion sectorielle d’une ville de 470.000 habitants. Il permettra également à Oujda de réussir sa mutation d’une municipalité en une mairie», confie à L’Economiste Said Lahbil, directeur par intérim de l’Agence urbaine d’Oujda.
En parallèle aux travaux de la rocade, d’autres sont en cours pour aménager les bordures de Oued Isly. Ainsi, 300 millions de dirhams sont débloqués pour ce programme d’embellissement sur 12 kilomètres avec un espace de vie étalé sur 150 hectares (animation, sports et aires de repos).


Bâtiment menaçant ruine et statut de la copropriété: Les projets de loi définitivement adoptés

Dernière ligne droite pour le projet de loi relatif aux bâtiments menaçant ruine et à l’organisation des opérations de rénovation urbaine. Ce dispositif juridique a été adopté à l’unanimité à la Chambre des conseillers.

D’ailleurs il n’est pas l’unique texte à être approuvé par cette instance, puisque les conseillers ont également admis le projet de loi n°106-12 modifiant et complétant la loi n°18-00, relative au statut de la copropriété des immeubles Bâtis. «Ces deux importants textes s’inscrivent dans le cadre des engagements pris visant à mettre en place un plan législatif du gouvernement et à l’élaboration des politiques publiques qui visent, d’une part, à améliorer les conditions de vie des citoyens, à préserver leur sécurité, à réhabiliter le tissu urbain et à valoriser le patrimoine architecturel et historique national», commente dans ce sens le ministère de l’habitat et de la politique de la ville.
De par cette vision, le ministère de tutelle œuvre, ...
Aujourd'hui le Maroc Edition 12/04/2016



L’Oriental s’attaque à la mise à niveau de ses centres ruraux

par Ali KHARROUBI| Edition N°:4730 Le 16/03/2016
1,3 milliard de dirhams pour 96 centres
Cette 1re convention sera généralisée sur les autres régions


Cette première convention avec l’Oriental a été signée par Nabil Benabdellah et Abdenbi Bioui, président du conseil régional de l’Oriental. Le ministère de l’Habitat compte généraliser l’expérience avec les autres conseils régionaux (Ph. A. K.)

Après avoir été déclaré région sans bidonvilles, l’Oriental s’attaque à ses villages et cible la mise à niveau de 96 centres ruraux. Son conseil régional vient de ...


Urbanisme : Les documents homologués bientôt en ligne

Les agences urbaines devraient mettre en ligne les documents d’urbanisme homologués. C’est à quoi appelle Driss Merroun, ministre de l’urbanisme et de l’aménagement du territoire national. ...


تدشين أشغال التهيئة الخارجية لمغارة الجمل

في إطار تنمية المناطق الخلفية بإقليم بركان والرامية إلى إثراء المنتوج السياحي القروي وخلق دينامية كفيلة بتحسين مستوى عيش الساكنة المحلية، وتوحيدا للجهود الهادفة لدعم الاستراتيجية الوطنية للسياحة “رؤية 2020″ ، أشرف عبد الحق حوضي عامل إقليم بركان يوم الأربعاء 14 أكتوبر 2015. على مراسم تدشين أشغال التهيئة الخارجية لمغارة الجمل بالجماعة الترابية لزكزل التي تندرج ضمن برنامج التنمية المحلية المندمجة للشرق DELIO والممول من طرف وكالة إنعاش وتنمية لعمالة وأقاليم الجهة الشرقية وبرنامج الأمم المتحدة للتنمية PNUD والتي بلغت تكاليفها مليوني 2000000 درهم وتتمثل أهمية هذا المشروع في :

=تسهيل إمكانية الوصول إلى الموقع :

تدبير فعال للتدفقات عن طريق ...


Oujda trace sa feuille de route 2020 Edition N°4581 du 04/08/2015


-20 projets programmés pour 5 milliards de DH
-Un nouveau pôle urbain de 300 ha en perspective
-Une rocade de 31 km pour faciliter l’accessibilité


Comment passer de l’aménagement du territoire à la croissance économique?
C’est la tâche à laquelle s’attelle Oujda pour anticiper ses attentes en matière de développement à l’horizon 2020.
Pour atteindre cet objectif, un large débat a été initié par le wali de la région et a connu la participation de centaines d’acteurs socio-économiques, hommes d’affaire, animateurs culturels, politiques, syndicaux, ONG, ligues sportives, associations de commerçants et de quartiers, élus locaux, intellectuels, presse… Un véritable exercice d’écoute pour élaborer une feuille ...


Urbanisme: Oujda donne l'exemple -Édition N° 4565 du 09/07/2015

-Un plan d'aménagement homologué depuis mai, avec des perspectives jusqu'en 2035
-Couverture totale des villes de l'Oriental en documents urbanistiques
-Instruction de 8.672 dossiers générant 5,58 milliards de DH d’investissement


Contrairement à la majorité des grandes villes du Royaume (Fès, Agadir, Tanger ou Marrakech) qui n’ont pas renouvelé leur plan d’aménagement, Oujda opère selon un plan homologué depuis le 4 mai 2015. Un schéma qui lui facilite la hiérarchisation de son territoire selon les attentes actuelles et les perspectives de développement urbanistique jusqu’en 2035. Oujda dispose aussi d’un schéma directeur urbain à l’instar de toutes les villes de l’Oriental (Berkane, Taourirt, Jerada, Bouarfa, ...


Engagement de l’Agence urbaine d’Oujda (AUO) dans le processus de développement et d’encouragement de l’investissement - MAP 06-05-2015

L’engagement de l’Agence urbaine d’Oujda (AUO) dans le processus de développement et d’encouragement de l’investissement traduit les efforts fournis en matière de planification et de gestion urbaines, a affirmé, mercredi à Oujda, le ministre de l'Urbanisme et de l’aménagement du territoire national, Mohand Laenser.

Les indicateurs de l’Agence, qui affichent la hausse du taux de couverture par les documents d’urbanisme et l’approbation de près de 96 pc des dossiers soumis, constituent un signal fort de la réussite de l’approche adoptée dans le domaine de la planification urbaine basée sur les principes de consensus et de dialogue, a affirmé le ministre lors de ...


Oujda : Le coup d’envoi des journées portes ouvertes, organisées par l’Agence urbaine d’Oujda au profit de la communauté marocaine résidant à l’étranger - L'opinion du 14/082015



Oujda : Le coup d’envoi des journées portes ouvertes, organisées par l’Agence urbaine d’Oujda au profit de la communauté marocaine résidant à l’étranger, a été donné lundi. Cette manifestation qui célèbre la journée nationale du migrant et se poursuit jusqu’au 15 coutant, vise à accompagner, orienter et informer les membres de la communauté marocaine résidant à l’étranger des services qui leur sont offerts par l’Agence urbaine.
A cet effet, l’agence a élaboré un guide expliquant la nature de ces services ainsi que les différentes formes d’appui qu’elle apporte aux Marocains du monde.


Oujda, L’Agence urbaine met les bouchées doubles Édition N° 4236 du 19/03/2014

-Un plan d’action 2014 ambitieux pour rattraper la baisse des dossiers depuis 2011
-12 villes de l’Oriental couvertes par des images photogrammétriques


L’Agence urbaine d’Oujda (AUO) reprend du collier. Après un net fléchissement des dossiers étudiés entre 2011 et 2013 dû à la crise et une offre pléthorique (voir infographie), l’Agence se fixe de nouveaux objectifs pour redresser la situation. Un plan d’action 2014 vient d’être ainsi lancé afin de moderniser ses prestations administratives pour plus de proximité et d’efficience. S’articulant autour de 5 axes, il prévoit le renouvellement, l’achèvement des documents d’urbanisme et la restructuration des quartiers ...


Hausse des investissements immobiliers dans l’Oriental - LE MATIN 03/03/2010

Plus de 10.000 dossiers instruits et le taux de couverture en documents d'urbanisme porté à 95%.
Le nombre des dossiers instruits par l'Agence urbaine d'Oujda durant l'année dernière s'élève à plus de 10.000 et la couverture du territoire relevant de son ressort en documents d'urbanisme est passé de 35% en 1998 à 95% en 2010. Un total de 10.342 dossiers ont été instruits par l'Agence urbaine en 2010, dont 86% ont reçu un avis favorable, contre ...